Le label Demeter pour le vin bio

Un vin Demeter est un vin biodynamique certifié, satisfaisant aux exigences de l'agriculture biologique et répondant au cahier des charges Demeter, comme le respect du cycle des planètes pour le soin de la vigne et la vinification, l'emploi de fumures et de produits traitants bio et l’utilisation raisonnable du soufre.

Label Demeter

Les critères du label Demeter

Le label Demeter propose deux types de certification pour le vin :

• le vin issu de raisins Demeter, dont la vinification ne fait l’objet d’aucune restriction

• le vin Demeter, produit quant à lui à partir de raisins certifiés biodynamiques et vinifié en conformité avec les règles de Demeter.
Les raisins doivent être récoltés à la main. La fermentation se fait, dans l’idéal, à l'aide des levures déjà présentes dans la peau du raisin ou de produits de préférence de qualité Demeter, bio et exempts d’OGM. Au demeurant, elles doivent donc ne pas être synthétiques, ni cultivées sur substrat pétrochimique ou rebut de liqueur sulfité. Les taux de dioxyde de soufre tolérés sont deux fois moindres que ceux acceptés par la réglementation européenne.

Les viticulteurs biodynamiques ne pratiquent pas de collage, ni de filtration. En effet, cette pratique peut provoquer l’apparition de dépôts au fond de la bouteille.

VINS DEMETER

VINS DEMETER

La seule marque de certification à garantir aux consommateurs des raisins et des vins biodynamiques

Demeter : un label biodynamique

Pour obtenir le label Demeter, le vin doit être certifié bio et respecter de surcroît le cahier des charges Demeter pour la viticulture. Ce dernier proscrit l’usage de la chimie, tant du point de vue du désherbage qui s’opère ici de façon mécanique sous les ceps que de la « lutte biologique contre les insectes », prohibant l’emploi d’insecticides traditionnels au détriment d’organismes vivants (insectes, champignons…).

L’observance de ce cahier des charges renforcé implique aussi l’utilisation exclusive de préparations biodynamiques pour fertiliser le sol, renforcer la vigne et la protéger des maladies. Le cuivre et le soufre sont remplacés par le purin d'ortie ou les infusions de prêle et d'éliciteurs, par exemple.

Un autre lien peut vous intéresser :